A mistrale

 17/10/2021

  Ota

437 vues

Cyclosportive A Maistrale, une belle virée sur l'île de beauté

Maistrale, 2éme édition de l'unique cyclosportive corse, se déroulait du côté de Porto en ce week-end de Pâques. Petit village balnéaire, il est ancré au cœur du golfe de Porto et niché entre des à-pics culminants à plus de 1000m. Ici, le rouge des roches et des falaises entourant le golfe est saisissant et contraste avec le bleu profond de la mer. Le golfe dans son ensemble, que sont les calanques de Piana, la réserve de la Scandola et le golfe de Girolata sont classées au patrimoine mondial de l' Unesco

PARCOURS

Seule cyclosportive de Corse, la Maistrale mérite à être connue

L'épreuve est organisée par le club Alpana, dont les dirigeants et les membres sont très actifs en Corse aussi bien sur les routes que sur les sentiers. Le club met d'ailleurs un point d'honneur à se rendre sur toutes les épreuves organisées sur l'île afin de faire vivre le cyclisme, ce qui n'est pas si simple ici. 

En ce dimanche, 150 dossards seront distribués, et pas un de plus. L'organisation se veut modeste mais surtout consciente des impératifs de sécurité à respecter lorsqu'il faut faire évoluer un peloton sur les petites routes escarpées de la Corse (D'autant qu'en marge de la cyclopsortive une épreuve minime et cadet emboite le pas sur le début du parcours). Et arriver, en Corse, à réunir autant d'amoureux du vélo au départ d'une cyclo est une réussite. Il y a également les impératifs d'accueil des concurrents : les repas d'arrivés sont pris auprès des restaurants du village, au nombre et à la capacité d'accueil limitée. Pas besoin de plus pour rendre heureux et fiers Antoine Bartoli et Bernard Ligné, les dirigeants de l'Alpana qui œuvrent humblement à réunir tous les ingrédients d'une épreuve réussie : un parcours somptueux, les clubs insulaires représentés en nombre, des "têtes d'affiche" en guise de mètre étalon, les motards de la sécurité en nombre, un ravitaillement avec passage de bidons, un ancien pro connu et reconnu pour sa sympathie en directeur de course, bref on met les petits plats dans les grands mais de façon très simple et conviviale.

L'île de beauté porte bien son nom

Le départ et l'arrivée se situent précisément à Ota, 5km en amont de Porto. Au programme: un parcours unique de 100km et 2200m de dénivélation positive. Le départ réel sera quant à lui donné à l'entrée des Gorges de Spelunca en direction des cols de l'arrière pays et notamment le col de Sevi (1101m) qui sera la plus grosse difficulté du jour, pour ensuite basculer sur le bord de mer et revenir par le village de Piana. 

C'est à 10 heure que les coureurs prennent le départ, une heure inhabituelle, mais qui permet aux concurrents venant d'Ajaccio ou Bastia de ne pas avoir à se lever en pleine nuit pour se rendre à Ota ! Et puis cela nous permet ne partir directement en maillot manches courtes sans gilet ni manchettes. Un petit luxe en ce mois d'avril.

La musique des chants corses sur la ligne de départ nous mettent dans l'ambiance, tout est là, sans artifice: le maquis, la montagne, les coureurs sont pour majorités des insulaires, l'ambiance est bon enfant et tout le monde se salue assez chaleureusement. C'est un peu comme si on partait faire une sortie "club" !

 

 Voici une liste des établissements les plus proches de l'événement :