Notre ambassadrice Nathalie Baillon s’impose sur la Wish One !

Engagée sur la course de 170km, notre toute nouvelle ambassadrice, Nathalie Baillon,  a remporté, dans l’Aveyron, la Wish One Gravel dans sa catégorie. Récit d’une journée de découvertes, de plaisirs et de surprises.


Première participation à une course Gravel


Nathalie ne connaissait pas la région et était motivée à l’idée d’y concourir “Je voulais découvrir le coin, j’avais déjà roulé en Ardèche, en Lozère et j’avais trouvé ça magnifique ! Je ne connaissais pas l’Aveyron et l’Aubrac et donc j’étais curieuse. Je voulais aussi participer enfin à un événement Gravel.” Elle avait le choix entre 2 parcours sur cette Wish One (100km, 170km) et son envie de toujours se dépasser l’a poussée à s’aventurer sur le plus long parcours proposé “Dans les 170km de course il y avait 4 sections chronométrées. Seules ces sections donnaient le classement final de l’épreuve. Quand on roulait en dehors de celles-ci, on pouvait prendre le temps qu’on voulait pour profiter. J’ai bien aimé le parcours et ses différentes difficultés. Les sections étaient différentes et difficiles à leurs façons.” L’objectif de base annoncé par Nathalie était surtout la découverte “surtout que j’ai fait le Tour du Mont-Blanc 2 jours donc je n’arrivais pas très fraîche. Je voulais découvrir, m’amuser et donner quand même le meilleur de moi-même”



Et première victoire !


Nathalie prend son temps sur le début du parcours qui n’est pas compté comme chronométré alors que ses concurrents partent à une allure très rapide. “finalement dans la première section chronométrée je sais que je suis plus rapide qu’une de mes concurrentes. Plus loin, j'apprends que je suis devant une autre de mes concurrentes.” Sur les autres sections chronométrées, la fatigue de sa précédente course commence à se faire ressentir “J’ai essayé d’appuyer le plus possible sur les pédales mais j’étais pas certaines que j’allais plus vite que mes concurrentes”. Puis dans les autres sections Nathalie a su gérer ses efforts sans rencontrer de problèmes majeurs “J’ai eu la chance de n’avoir aucun souci mécanique durant ma course.” Une fois la ligne d’arrivée franchie, Nathalie ne connaît pas son résultat car elle doit attendre que ses concurrents aient réalisé toutes leurs sections chronométrées. “J’avais un doute, j’ai attendu les résultats et quand les organisateurs ont fait leur annonce j’ai compris que j’avais gagné !” 


Des péripéties en amont de la course


Pas sûr que Nathalie aura de bons souvenirs du voyage qui l’a mené à cette compétition. “Je suis venue en voiture et elle m’a lâché 1h30 avant l’arrivée. Un taxi m’a emmené à mon hôtel mais le lendemain matin la course démarrait à 6h et je n'avais pas de moyen de transport. Je me suis donc levée à 4h pour m’y rendre à vélo. Rouler de nuit avant une grosse journée, c'était une petite aventure”. Il n’a jamais été question de ne pas se présenter au départ “J’avais fait beaucoup de route pour y aller. J’avais vraiment envie de participer donc j’ai fait tout ce qu’il fallait pour y aller.” Sur le retour, une nouvelle complication s’ajoute pour Nathalie. Dans les lots de gagantes elle a reçu notamment des kilos de fromage et une spatule à Aligot. “Je me suis vu rentrer à mon hôtel en vélo avec le fromage et la spatule (rires). Finalement j’ai trouvé un participant qui m’a ramené en voiture car l’hôtel était sur sa route. J’étais bien contente !”


Nathalie a pris beaucoup de plaisir pour sa première compétition Gravel et souhaite approfondir le sujet “J’aimerai bien essayer les courses d’Ultra en Gravel et refaire des courses sur le format avec des portions chronométrés où tu te donnes et d’autres plus tranquille où tu as le temps de parler, de profiter du paysage”. 

Communauté 01/09/2021